Louis Brulé Naudet Louis Brulé Naudet

Louis Brulé Naudet.

Co-fondateur et Président de Clover et Lemone.

Spécialisation dans la conception d'interfaces de programmation dédiées au Machine Learning, web design (HTML 5, CSS 3, DAO), optimisation du référencement naturel et amélioration de l’expérience utilisateur.

Titulaire du Statut National Étudiant Entrepreneur (SNEE) du PÉPITE PEIPS et incubé au Technopôle de l'Aube. Rattaché aux Unités de Formation et de Recherche (UFR) : Droit et sciences politiques / Sciences humaines et sociales de l'Université Paris-Saclay.

Domaines d'études
Droit des affaires, des obligations spéciales et de la responsabilité civile extra-contractuelle, droit du numérique et des données personnelles, macroéconomie, microéconomie des comportements, mathématiques et probabilités, informatique appliquée à l'analyse de données.

Apport d'expertise
Communication visuelle et rédactionnelle, branding, structuration juridique, stratégie d'acquisition (Go to Market), représentation systémique de l'origine de la valeur ajoutée.

Louis Brulé Naudet - Lemone

.

La startup fintech qui révolutionne la finance d'entreprise par intelligence artificielle.

De longs mois de recherche
Appuyé sur un réseau neuronal multicouche à interaction non-linéaire, destiné à la prévision statistique du comportement d’investissement des agents sur les marchés financiers, Sparly est le meilleur outil d'aide à la gestion de trésorerie pour donner vie à toutes les idées. Il n'a jamais été aussi simple de faire de la place dans son emploi du temps.

Une initiative reconnue et récompensée
Clover, premier lauréat du Défi Étudiants Entrepreuneurs de la Région Grand Est, double lauréat de l'appel à projets Mindstart de l'Université de Technologie de Troyes, séléctionnné par l'association AI for Tomorrow pour la qualité de son dossier sur les pans techniques et économiques, et son implication dans la lutte contre les inégalités. Une startup incubée au Technopôle de l'Aube, spécialisé en ingénierie de l’innovation

1er lauréat du
DEE 2020

1er lauréat du
MindStart

Partenaire d'enseignement à l'Université Paris-Saclay au sein de l’Unité d’Enseignement Libre (UEL) “Entreprendre, de l’idée au projet", et séléctionné pour la Journée Étudiants Entrepreneurs (JEE).

Louis Brulé Naudet

.

Réinventer la manière de consommer la musique.

Une nouvelle forme de streaming
Conçu pour une liberté d'écoute sans limite, Lemone délivre un son en haute définition, préservant la clarté, l'émotion et la palette sonore, en palliant à la réduction de l'espace stéréophonique du MP3 et à l'écrasement de la dynamique. Lemone supporte les formats de diffusion sans perte, jusqu'à 22 KHz de fréquence pour une expérience d'écoute incomparable.

Lemone a été pensé pour supporter l'ensemble des formats audio pris en charge par les navigateurs modernes (WAV, MP3, MP4, ADTS, FLAC...), dont les modes de compression sans bruit numérique.

Une interface simplifiée à l'extrême, aucune image, aucun contenu superflu, juste la musique, dans son acception la plus pure. Une ergonomie réinventée, tous les projecteurs braqués sur l'artiste, sans publicité, entièrement gratuit, Lemone bouleverse la diffusion des projets audio.

Louis Brulé Naudet - Lemone Tee-Shirt

.

Pré-publication, document de travail.

Dans le cadre de notre recherche, plaçons-nous aux antipodes de la thèse de Jean Tirole, spécifiant que les monnaies cryptographiques ne remplissent pas toutes les fonctions d'une monnaie. Si cette théorie trouve éminemment à s’appliquer dans la conception d’un marché institutionnalisé du commerce traditionnel, notamment en raison de l’il-liquidité relative des moyens de paiement, suggérons la possibilité de la réfuter, par l’analyse factuelle du champs d’application de ces devises au sein d’un environnement spécifique, dans notre analyse, les cryptomarchés. En considérant le Bitcoin comme monnaie cryptographique de référence, celle-ci, par création monétaire suivant un schéma logarithmique, neutre et décentralisé, doté d’un désir mimétique du processus historique de la découverte de l’or afin d’éviter l’hyperinflation, ne pourrait voir son caractère d’intermédiaire des échanges écarté par la doctrine. De manière plus pragmatique, elle représente le seul moyen de paiement dans cet environnement, et la sécurité du protocole de stockage et de transmission d'informations sans organe de contrôle, est nécessairement à l’origine d’un critère de confiance.

Alors que le dilemme de Triffin conduirait à penser que tout système monétaire international assis sur une devise clé unique, en l’occurrence le dollar, serait instable, essayons-nous à une expérience de pensée. Les enseignements de la construction européenne et de la politique d’unification du marché monétaire laissent suggérer l’intuition d’une interdépendance vectrice de paix sociale. On retrouve, au sein de notre raisonnement, à l’échelle, les souhaits exprimés par Robert Mundell concernant le besoin impérieux d’imprimer un caractère universel à la monnaie. Toutefois, considérons que l’humain soit, par nature, en position de rejet de toute sujétion juridique ou de fait, on comprend pleinement que le système de Bretton-Woods portait en lui les germes de sa destruction, la distribution des ressources opérée par les États-Unis, opacifiant les relations et conduisant à l’effritement de la confiance mutuelle. En instrumentalisant une législation monétaire internationale fondée sur une monnaie nationale, le dollar ne jouait plus un simple rôle de modérateur et de garant des accords entre les différents partenaires commerciaux, mais vidait de toute substance les organisations financières des états parties. Portons notre thèse différemment, les mutations contemporaines de la monnaie et l’émergence des actifs virtuels pourraient-elles être assimilées à la résurgence d’une valeur intrinsèque, générée par le capital au moyen de la preuve de travail demandée dans les protocoles de consensus Blockchain ?

Open Researcher and Contributor ID

IdHAL - Centre pour la communication scientifique directe (CCSD)